Tunisie – Tunis et sa médina

Après El Jem, dans cette série d’articles dédiée à la Tunisie, il est temps de vous parler de la capitale : Tunis.

La ville la plus peuplée de la Tunisie est tout le temps en mouvement. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de son coeur historique, la Médina !

Fondée en 698 autour du noyau initial de la mosquée Zitouna, celle-ci est inscrite depuis 1979 au patrimoine mondialde l’Unesco.


Cette endroit abrite de nombreux monuments et trésors architecturaux cachés dont des palais, le mausolée beylical de Tourbet El Bey ou encore de nombreuses mosquées comme la grande mosquée Zitouna. Cette mosquée s’étend sur une superficie de quelques 5 000 m2, dotée de neuf entrées et possèdant 184 colonnes antiques provenant essentiellement du site de Carthage. Je trouve ça impressionnant !

Fortifiée par ses remparts, la médina vous livre beaucoup de mystères. Dans ses rues et sous ses nombreuses voutes, vous y trouverez les souks. Spécialisés et proposant des produits traditionnels, vous y découvrirez les odeurs des épices et des parfums d’orient. Chacun de ses souks est spécialisé : le souk El Attarine est celui des parfums, le souk Ech-Chaouachine, celui des chéchias ou encore El Blaghgia, celui des babouches.

Dans ces souks, des artisans travaillent avec énormément de concentration et y consacre beaucoup de temps créant avec leur savoir-faire des merveilles. Pour certaines de ces boutiques, le savoir-faire est transmis d’une génération à une autre et perdure depuis des années.

La médina est à visiter de préférence le matin, et il faut prévoir toute la matinée pour profiter de toute sa beauté et de tous ses recoins. Les artisans sont gentils, chaleureux et vous feront découvrir des choses les plus splendides comme cette la terrasse d’une maison beylical avec une vue panoramique !

IMG_2223.png

IMG_2241.png

La médina abrite aussi de nombreux restaurants qui vous feront découvrir le patrimoine culinaire et gastronomique. Vous y mangerez des plats authentiques et, même pour certains, dans des cadres féeriques.

Avec une superficie de 270 hectares, la vaste médina vous préservera toujours des coins cachés, un mystère qui invite votre imagination au voyage.

Cette médina occupe une place socio-politique importante pour les tunisiens. Du moyen âge jusqu’à aujourd’hui, la kasbah a toujours été, et l’est encore, un endroit symbolisant le pouvoir. Si vous passez par Tunis, cet endroit est à visiter absolument !

Si vous avez déjà visité ces monuments, n’hésitez pas à partager en commentaires les bonnes adresses qui vous ont conquises !

 

 

Tunisie #1 – El Jem et son amphithéâtre

La Tunisie, mon pays, ma patrie et mes origines.

Je vous propose une série d’articles dédiés aux paysages variés de ce beau pays, un article par semaine, tous les dimanches.

Cette série commence par cet article dédié à la ville d’El Jem.

Au centre de la Tunisie et à 200 kilomètres de Tunis, cette ville est connue pour son emblématique amphithéâtre. En effet, cet amphithéâtre est le deuxième plus vaste d’Afrique, après celui de Carthage. Beaucoup disent que celui-ci est même mieux conservé que le Colisée de Rome, à vérifier 🙂

Mon escapade dans cette ville romaine a été dans le cadre du festival international d’El Jem. Ce festival annuel est surtout dédié à la musique classique, d’ailleurs pour les amateurs de ce genre de musique, ce festival est juste à faire ! Pour ma part j’essaie d’y aller tous les ans.

Cette escale incontournable vous emporte loin dans le temps.  Dans un édifice plein de cachet et d’authenticité, le bouquet de jasmin à la main, la brise d’air frais vous frôle et la musique classique vous fait voyager dans le temps.

J’ai assisté à l’orchestre de la radio nationale d’Ukraine, c’était vraiment à couper le souffle !


Si vous passez par le sahel, Sousse, Monastir ou encore Mehdia, n’hésitez pas à faire un tour dans cette ville riche par ses édifices archéologiques.

Tunisie #3 – Sfax et sa Médina partie 1 

Après El Jem et Tunis, il est venu le temps de vous parler de ma ville natale : Sfax !

Ses oliviers, son poisson et sa culture culinaire… Autour de quelques articles, je vous livrerai tout sur cette ville du sud de la Tunisie.

Aux portes de la Méditerranée et située à environ 270 kilomètres de Tunis, anciennement appelée Syphax  par les berbères et Taparura par les romains, Sfax est connue pour sa grande valeur industrielle et agricole.

img_2094

Sfax est historiquement connue pour sa médina qui a été reconstruite par les Aghlabides au IXe siècle à partir des matériaux de la ville romaine située à environ trois kilomètres. Ils construisirent les remparts qui donnent à la médina sa configuration actuelle.

Cette ville est souvent oubliée par les touristes, mais pourtant il y en a des choses authentiques à voir ! J’ai choisi de vous faire visiter sa médina et de vous parler de ces artisanats.

Cette médina est considérée comme l’une des rares villes médiévales de l’Afrique du Nord. Fondée en 849, elle est riche d’architectures variées. Je suis toujours autant fascinée par les portes qui s’y retrouvent, ses remparts imposantes et ses souks.

img_2191
FCE83132-EC38-4C7A-8A0F-10E5E452EAAC.jpg
Cette médina vit. Du marché aux poissons, à celui de l’or en passant par celui des tapis, vous y découvrirez des produits authentiques. Je ne vous parle pas de l’odeur du pain chaud sortant des fourneaux traditionnels…une merveille ! J’ai même eu le droit à une visite guidée d’une boulangerie traditionnelle !

Le plus touchant est le sourire constant des artisans tellement heureux de vous faire voyager dans le temps à travers leurs histoires et expériences.

Il ne m’est plus possible d’y aller sans passer par le marchand de tapis. Des tapis faits mains à des prix plus que raisonnables, des produits uniques qui valent le détour et surtout qui encouragent les artisans à persister.

Des artisans, il y’en a de partout dans la médina et vous pouvez y découvrir plein de métiers et de savoir faire cachés.

Si la médina de Sfax éveille votre curiosité, rendez-vous dans le prochain article dans lequel je vous livrerai plus de détails sur les trésors cachés de cette magnifique perle historique.

Je tiens à remercier Amou el Arbi pour son accompagnement et le précieux temps qu’il nous a accordés pour la découverte des endroits cachés de la médina de Sfax.

Plat de fritures à la tunisienne

Bonjour les amis,

J’espère que vous passez un bon weekend. Pour ma part le ciel de Paris se fait gris et c’est déplaisant 😦

Mais j’ai trouvé l’astuce pour me réjouir à nouveau…bien manger ! Bien manger oui, mais encore mieux, un plat typique tunisien !

img_3779

C’est pour ça que je vais partager avec vous aujourd’hui la recette de l’un de mes plats préférés. C’est un plat qui a bercé mon enfance et qui me rappelle tant les bons déjeuners chez ma grand mère.

C’est un plat de fritures appelé aussi mokli ! Un plat bien gras, certes, mais qui vous rendra le sourire au lèvre tellement il est bon 🙂

Il très simple à réaliser, voici donc la recette :

Pour les ingrédients :

Il suffit d’avoir des pommes de terres, trois tomates, des œufs et du piment (si vous aimé tout ce qui pique comme moi ;))

Pour la préparation : 

  1. La sauce tomate: Épluchez les tomates puis mettez les dans une casserole avec de l’huile d’olives, du paprika et de l’ail à feu très doux. Vous pouvez aussi y ajouter une épice de coriandre si vous en avez (tébel ou karwia). Remuez jusqu’à ce que les tomates fondent et se transforment en sauce homogène.
  2. Les frites : Faites chauffer de l’huile (de préférence de l’huile d’olives), épluchez les pommes de terres, coupez les en rondelles puis salez les. Ensuite vous n’avez qu’à les faire frire.
  3. Piment frit : Nettoyez le piment, ouvrez le au milieu avec un couteau et versez-y du sel. Enfin, faites le frire.
  4. Ajoutez à votre plat un œuf frit dans l’huile d’olives.

Vous pouvez accompagner ce plat par une viande, typiquement de l’escalope grillée ou panée ou avec des merguez…

Pour ma part, j’ai opté pour des merguez séchées et frites (beaucoup de fritures !). Ces merguez ne sont pas évidentes à trouver en France.

img_3780

J’espère vous avoir donné une bonne idée pour votre plat du dimanche !

Bon weekend.

Italia – Venezia #1

Par les temps froids de l’hiver, je me réjouis de vous livrer un peu de chaleur dans cet article.

Aujourd’hui, je vous parle donc de ma petite escapade à Venise! Pour l’organisation du voyage et les bons plans, je vous livre le tout ici !

img_7665

Venise, la ville qui nous fait rêver avec son décor coloré et ses gondoles… Beaucoup préfèrent la visiter en été, pourtant je peux vous assurer que c’est aussi beau l’hiver et le petit plus : pas de touristes partout. Pour ma part, j’y suis allée au mois de décembre et j’ai littéralement adoré!

Je suis partie pour deux jours et pour visiter Venise c’est amplement suffisant ! La ville est petite, vous aurez fait le tour vite fait ! Venise, c’est aussi plusieurs îles toutes différentes les unes que les autres et certaines valent vraiment le détour.

Avant Noël la ville est magnifique avec ses lumières et ses décorations. Cela crée une ambiance chaleureuse qui nous pousse à oublier le froid.

img_7520

Un voyage très peu cher et efficace

Pour la petite anecdote, ce voyage ne m’a vraiment pas coûté cher ! 60€ pour un aller/ retour avec Transavia, des billets que j’ai achetés trois semaines à l’avance. C’est très peu cher et cela s’explique car l’hiver est une période non-touristique 🙂

Donc premier conseil, achetez vos billets à l’avance et si vous trouvez une bonne offre, foncez et n’hésitez pas !

Astuce : Les sites de réservations enregistrent vos visites et cela fait que si vous n’achetez pas à la première visite, à la prochaine visite les prix qui vous seront proposés seront plus chers ! Et oui !

img_7225

Ceci n’est pas un secret, Venise dégorge de touristes à la longueur de l’année. Qui dit touristes, dit arnaques possibles ! Mon conseil, évitez de consommer sur les places emblématiques du style la place Saint-Marc. Pour manger, repérez vos restaurants sur Tripadvisor ou des blogs spécialisés, réservez et allez y.

Il faut savoir que beaucoup déconseillent Venise l’hiver pour le fait qu’il y a des jours pour lesquels il y a tellement de brouillard que c’est désagréable. Pour ma part j’ai eu la chance de n’avoir qu’un jour maussade. Malgré ce petit jour, mon voyage s’est super bien passé.

Le secret: une organisation minutieuse avant même d’être sur place.

img_7810

Derniers conseils pour évitez les arnaques pour les transports.

Depuis l’aéroport, je vous conseille de prendre les bus mis à disposition et d’acheter un pass aller/retour dès le départ, cela vous reviendra moins cher.

Pour se balader entre les îles optez plutôt pour les vaporetti, des bateaux qui desservent tout Venise et même les îles à proximité. Je vous conseille aussi d’acheter un pass de 1 ou 2 jours qui vous coûtera moins cher qu’un pass aller/retour. Surtout ne pas prendre de gondoles, celles-ci sont très chères ! Si vous le voulez absolument n’hésitez pas à négocier le prix avant de les prendre.

img_7813

Organisation

Pour ma part, avant chaque voyage, j’aime bien faire un état des lieux avant d’arriver en terre inconnue!

Par exemple, se rendre sur des sites/blogs et chercher ce qu’il faut voir ou ne pas voir. Mais surtout tout noter pour être efficace une fois sur place et ne rien rater des monuments emblématiques.

Si mes adresses vous intéressent, n’hésitez pas à me le dire en commentaires et je publierais un article sur la façon dont j’organise mes voyages.

Pour Venise, ça s’est passé ainsi :

  • Premier jour : balades dans Venise avec les endroits phares (Place Saint-Marc, ou encore  San Giorgio…) et quelques îles très proches.
  • Deuxième jour : une demi-journée dans l’île de Burano puis le reste du temps des balades dans Venise.

Si vous souhaitez connaître plus de détails sur cette petite escapade, je vous donne rendez-vous dans un prochain article 🙂

Stay tuned !

 

 

 

 

Pizza aux anchois

img_5934Bonjour, Bonjour, Bonjour,

Pendant le week-end on aime se faire plaisir sans trop se fatiguer ! Pour ma part, fan de pizza, il ne se passe pas un week-end sans que j’en fasse. Recette facile, cuisson rapide et un plat qui se garde…

Aujourd’hui je partage avec vous la recette de ma pizza préférée ! La pizza aux anchois !

Les ingrédents ne sont pas durs à trouver, en voilà la liste.

img_5936

Ingrédients 

Pâte :

  • 250g de Farine
  • 1 verre d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olives
  • sel
  • une pincée de sucre
  • 1 sachet de levure boulangère

 

Sauce tomate :

  • 1 cuillère de concentré de tomates
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olives
  • sel
  • eau

 

Garnitures :

  • 1/2 boite d’anchois
  • une gousse d’ail
  • un bouquet de basilic frais
  • 1 petite cuillère d’huile d’olives
  • 3 tomates
  • olives noires

Préparation 

La pâte :

Préparez un verre d’eau tiède, versez dedans la levure, la pincée de sucre et une cuillère d’huile d’olive.

Mettez la farine dans un saladier, versez le verre d’eau préparé, rajoutez le sel et puis travaillez votre pâte jusqu’à ce qu’elle devienne souple.

Couvrez votre plat avec de l’huile d’olives afin que la pâte n’attache pas. Déposez votre pâte et les anchois.

Laissez la pâte reposer pendant 30min.

img_5905

Sauce tomate :

Pendant ce temps, préparez la sauce tomate. Mélangez la petite cuillère de tomates concentrées, le sel, l’huile d’olive et un peu d’eau et laissez le tout à feu moyen jusqu’à ce que votre sauce devienne un peu épaisse.

Garniture :

Préparez la garniture. Coupez le basilic et l’ail, mélangez les avec de l’huile d’olives et les tomates coupées en rondelles.

Préchauffez votre four à 220°,  versez la sauce tomate sur la pizza puis enfournez la pendant 20minutes.

Sortez là, garnissez avec les tomates et leurs jus et les olives puis remettez au four 10min de plus.

Une fois votre pizza prête, à vous de la déguster!!

Bon Appétit…

img_5933